Trancher le Filet-Réseau

Si vous ne l’avez pas encore lu, voici une analyse bien poussée et presque poétique de la lutte contre l’éolien dans le sud de l’Aveyron, parue dans la dernière livraison de Lundi Matin.

« Les anciens disent que sur cette montagne, le Merdélou, on venait chercher l’ail des ours, que les sources d’eau y abondent, que c’est une montagne magique… maintenant une pauvre pancarte en bois indique «parc éolien 4 km» sans doute pour la poignée de touristes hypothétiques dont le GPS se sera mépris… Où trouver les mots pour dire ce qui se passe ici. On dit que lorsqu’on perd la chair d’un monde, on perd aussi la capacité du langage. »

Lire l’article.

Les Éoliennes Font Toujours le Débat

Voici un article du Sud-Ouest du 26 Octobre. Quels enseignements peut-on tirer de cette réunion publique organisée dans le cadre de l’enquête publique de SAINT AULAYE-PUYMANGOU /PARCOUL-CHENAUD se terminant le vendredi 28 octobre 2016 à 17 heures?

  • ce premier projet cache l’installation prévue d’au moins 30 aérogénérateurs s’il se réalise.
  • la hauteur des mâts est de 125 m, les pâles 57 m de long soit 182 m pour un « territoire moyennement venté » selon ABO WIND
  • la hauteur des mâts est de 130 m, les pâles 70 m de long soit 200 m en bout de pâle pour un territoire peu venté comme celui du nord du Périgord Vert, chez nous….C’est la réflexion qui nous vient à l’esprit avec le constat d’ABO WIND sur les hauteurs de mâts et de pâles prévues dans notre territoire.
  • ABO WIND reconnaît « n’avoir aucune expérience par rapport à celles, (éoliennes) de grande hauteur qui pourraient être installées dans La Double ». Les éoliennes prévues dans le projet des communes de SAINT-SAUD-LACOUSSIERE et de SAINT-JORY-DE-CHALAIS sont plus hautes que celles de La Double, C’est très rassurant pour nous de voir un promoteur nous prendre pour des cobayes pour se faire la main avec des aérogénérateurs de 200m de hauteur !
  • « Nous sommes sur un axe de migration diffus » d’après ABO WIND. Prenons rendez-vous avec Madame la Chef de Projet ABO WIND pour l’inviter à gravir la palombière au Domaine du Grand Roc sur la commune de SAINT SAUD LACOUSSIERE pour y observer à loisir, le flux migratoire permanent pour croire que c’est diffus ! Observez et commentez ensuite, pas le contraire !

Lire l’article.

Éolien : Non C’est Non

Bonjour. Voici, pour ceux qui n’ont pu le lire l’article du SUD OUEST du 25/10/2016 concernant l’action organisée par VIAPL pour soutenir le Conseil Municipal de MIALLET lors de sa délibération sur le convention qu’ABO WIND souhaitait lui imposer.

La mobilisation d’une quarantaine de personnes en un temps relativement court montre que l’opposition aux projets éoliens ne faiblit pas et que la solidarité est un atout majeur dans notre lutte.

ABO WIND a reçu un bel avertissement et un refus absolu sans contestation.

Lire l’article.

Les Auditeurs ont la Parole sur France Bleu Périgord

Ce matin, de 8h15 à 8h30, sur l’antenne de RADIO FRANCE BLEU PÉRIGORD, il y était question des projets éoliens dans le Département de la Dordogne. Deux représentants de VIAPL ont pu s’exprimer avec talent sur les ondes.

Tous les adhérents qui souhaitaient s’exprimer n’ont pas eu cette possibilité. Les présidents d’associations (ASSO3D, VIAPL) n’ont pas pu intervenir. Une part belle a été faite au représentant du parti EELV de NONTRON-PÉRIGUEUX. Son message est passé plusieurs fois à l’antenne, presque en boucle avant la diffusion de la séquence sur l’éolien.

Nous pouvons intervenir cependant sur la page FACEBOOK de FRANCE BLEU PERIGORD en envoyant notre message jusqu’à 16 heures. Les témoignages seront ensuite traités par la RADIO. Ne vous privez pas de cette possibilité. Montrons leur notre détermination !

NB – A l’écoute de l’émission, nous retiendrons ces observations :

– Plusieurs minutes avant la séquence, les présentateurs ont passé 4 à 5 fois le message du parti politique local EELV ( Europe Ecologie Les Verts) dont le président habite en agglomération de Périgueux loin de toute implantation d’éoliennes de 200 mètres de haut.

– le président de l’association VIAPL qui avait réservé son passage à l’antenne en bonne et due forme n’a pas été contacté pour intervenir.

– Notre représentante de VIAPL qui a été contactée a été coupée à l’antenne et n’a pas pu terminer son intervention.

– Par contre, les présentateurs ont laissé terminer une dame qui visiblement ne savait pas que la distance règlementaire des habitations par rapport à une éolienne en FRANCE était de 500 mètres. Cette dame nous disait qu’elle avait habité près de 10 mètre d’une éolienne? Ce message pouvait être audible ?

– le parti politique EELV a eu droit à une nouvelle diffusion dans le créneau horaire réservé à la séquence.

Nous devons écrire à RADIO FRANCE BLEU PERIGORD pour leur demander de revenir à une information pluraliste en donnant un temps de parole équitable pour tous les intervenants, quelle que soit leur position sur l’éolien.