PARTICIPONS à l’atelier participatif…

Alors qu’AboWind vient de déposer son dossier complémentaire en vue d’implanter des éoliennes industrielles géantes de 200m de haut sur les communes de Saint-Jory de Chalais et de Saint-Saud Lacoussière…

Le Parc Naturel Régional du Périgord Limousin organise un atelier participatif sur les paysages de notre territoire

Le Jeudi 26 avril 2018 à 17h30 à la mairie de SAINT-PIERRE DE FRUGIE…

 

Des membres du Bureau de VIAPL seront présents.

REJOIGNEZ-NOUS NOMBREUX !… et exprimons notre point de vue…

 

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous aurez accès au Complément du dossier AboWind de la Queue d’Ane

http://www.viapl.fr/wp-content/uploads/2018/04/Compléments-au-dossier-de-la-QueueDAne-Mars2018.pdf

 

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous aurez accès au flyer du PNR Périgord Limousin invitant les habitants et les élus à l’atelier participatif :

http://www.viapl.fr/wp-content/uploads/2018/04/PNR-Périgord-Limousin-Atelier-participatif-du-26-avril.pdf

 

 

 

UN APPEL À DÉBATTRE AUTREMENT…

Un message de :
Claire Lefaure
La Treille
Juillaguet
16320 Boisné la Tude
Bonjour à tous,
Peut-être avez-vous déjà reçu ce mail qui laisse penser que nous pourrions peser sur l’élaboration de la PPE (la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie). Voici les liens pour le questionnaire et la possibilité d’interpeller Hulot en lui posant une question.
Attention, le questionnaire est très orienté et il n’est pas facile d’éviter de cautionner certains postulats.
Bonne journée

 

Débat public
Programmation pluriannuelle de l’énergie
du 19 Mars au 30 Juin 2018
CPDP PPE
LETTRE D’INFORMATION N°2  21 Mars 2018
Un appel à débattre autrement
Jacques Archimbaud
Lors de la concertation précédente sur l’énergie, la procédure avait été la suivante : l’Etat avait soumis au public un document cadré sans vraiment d’alternative, il avait organisé lui-même la mise en scène, il avait fixé les thèmes, les règles, les rythmes et les modalités de la discussion. A la fin, il avait écrit la synthèse et proposé même les conclusions. On avait pu le remercier ou le vilipender mais il était resté au centre de tout.Force est de constater que dans le domaine de l’énergie comme dans bien d’autres, la société ne fonctionne plus de cette façon : aujourd’hui, une multiplicité d’acteurs aux intérêts divers interagissent et fabriquent en alliance ou en tension, des compromis énergétiques de longue durée.

Se négocient en permanence des équilibres nouveaux entre des héritages prégnants et des évolutions de fond à des échelles nouvelles. Désormais, le consommateur habitant citoyen, même largement captif de l’offre existante, dispose d’une marge de plus en plus importante pour choisir sa propre voie.

Autrement dit, il ne suffit pas que l’Etat ou un seul des acteurs, si puissant soit-il, rédige un programme à partir de scénarios bien construits, pour que tout marche comme prévu. La transition d’un point A vers un point B se négocie entre des parties prenantes multiples. Dans un contexte de forte incertitude, les acteurs ont besoin d’un minimum de stabilité et de visibilité. Les majorités courtes, ou de circonstance, donc éphémères, ne suffisent plus à décider pour le long terme.

Voilà qui donne un sens particulier au débat assez inédit dans lequel nous entrons et qui s’organise pour la première fois, non plus sur un projet particulier mais sur un programme.

C’est une autorité indépendante des groupes de pression et des lobbies qui propose la procédure et s’en porte garante. Qui, après consultation large des uns et des autres et au-delà du document ministériel (« le document du maître d’ouvrage ») a proposé des enjeux et des champs à débattre.

Elle a défini des modalités d’expression telles que chacun se sente respecté et pris en compte. La discussion ne se mènera pas seulement entre un acteur et tous les autres. Elle est ouverte entre toutes les composantes de la société et confrontera les différents modèles énergétiques qu’elles peuvent souhaiter pour l’avenir.

Voulons-nous atteindre les objectifs globaux de réduction de notre empreinte écologique dont le climat est évidemment l’élément le plus important, mais tout autant la biodiversité et la réduction de tous les risques ? Voulons-nous réduire notre consommation énergétique en économisant l’énergie et en augmentant l’efficacité énergétique pour garder un bon niveau de confort ?

Voulons-nous remplacer les fossiles par un bouquet vraiment pluriel ou par un bouquet monocolore ? Voulons-nous dans le mix électrique que chaque source de production trouve sa place ? Dans un monde où se durcit la concurrence, pouvons-nous nous abstraire si facilement du modèle national du service public de l’énergie ?

Enfin et surtout, puisque la PPE doit être rédigée cette année, par où devons-nous commencer ? Quelles options concrètes devons-nous prendre d’ici 2023 et 2028 et quelles options ne devons-nous pas prendre, qu’il s’agisse de carburant, de chaleur, de mobilité, de bâtiment, de gaz, de nucléaire ou de renouvelables ?

L’Etat n’a pas choisi de soumettre au débat un texte de PPE clef en mains. Certains, considérant que le propos des citoyens en sera plus libre, s’en réjouiront. D’autres regretteront que le gouvernement, pris dans des débats internes au demeurant légitimes et n’ayant pas encore pris ses arbitrages, n’ait pas fourni assez d’éléments pour que l’on puisse se faire une opinion.

En tout état de cause, tout est en place pour que les confrontations d’idées soient menées de façon approfondie. Le débat qui s’ouvre ce 19 mars ne sera ni flou, ni étrange ni introuvable.

Avec votre participation, la commission réunira les conditions pour que la stratégie des principaux acteurs soit explicitée et pour que vous puissiez en juger en toute connaissance de cause.

Sur tous les sujets sans exception, elle portera aux décideurs la voix de celles et ceux qui auront pris la patience d’exprimer leur point de vue et d’écouter celui des autres

Jacques Archimbaud, Président de la Commission

LIENS UTILES
La carte des rencontres territorialesTélécharger le kit du débat qui rassemble les éléments utiles pour participer et pour organiser les initiatives locales (dossier du maître d’ouvrage, avis du CESE…)

Répondre au questionnaire du débat en quelques minutes seulement

Poser une question au ministère de la transition écologique et solidaire ou à la commission du débat

Les ateliers d’information et de controverse, filmés lors de la semaine du 26 mars et mis en ligne sur le site Internet du débat dans les jours suivants

LE DÉBAT PUBLIC PPE EXPLIQUÉ EN 2 MINUTES

Le debat explique en 2 minutes

DANS LA PRESSE
Réaction des ONG à la publication du dossier du maître d’ouvrage

Reaction des ONG

Réactions dans la presse à la publication du dossier du maître d’ouvrage
Nicolas Hulot évoque le débat public dans l’émission Les 4 vérités

4 verites : Nicolas Hulot

Contactez la commission particulière du débat public sur la PPE
CNDP – 244 boulevard Saint-Germain
75007 Paris – France
ppe@debat-cndp.fr
REJOIGNEZ LE DÉBAT SUR facebook_link twitter_link

POSONS DES QUESTIONS À ABOWIND !…

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous accèderez au site AboWind spécial Projet de la Queue d’Âne. Vous y lirez un minimum d’informations (qui datent un peu) sur le projet et sur le traitement du dossier d’Autorisation Unique déposée en Préfecture, mais surtout, vous pourrez poser des questions à AboWind sur ce projet.

Voici le lien :

Les Observations de VIAPL au projet de décret Hulot-Lecornu

Voici le texte que VIAPL a déposé sur le site des consultations publiques du Ministère de la Transition écologique et solidaire, en commentaire au « Projet de décret relatif aux éoliennes terrestres et portant diverses dispositions de simplification et clarification du droit de l’environnement ».

 

Les 308 adhérents de l’Association VIAPL (Vivre Informer Agir pour le Périgord Limousin, association domiciliée  24470 Saint Saud Lacoussière), qui luttent depuis 2015 contre deux projets éoliens qui leur ont été imposés « en catimini » et sans jamais leur demander leur avis, s’opposent à ce projet de décret relatif aux éoliennes industrielles terrestres, décret qui va encore plus faciliter la vie aux promoteurs éoliens qui, depuis l’an 2000, bénéficient de subventions et d’avantages fiscaux considérables, sans lesquels, d’ailleurs, aucun de ces « écolo-business-men » ne se seraient jamais intéressés à l’éolien, tant l’électricité produite par ces machines est instable, non prévisible, intermittente, non-écologique (présence de « terres rares », etc.) et hors de prix.

« L’ÉOLIEN CA SERT A RIEN SAUF A REMPLIR LES CAISSES DE L’ÉCOLO-BUSINESS »

Sous le couvert d’un souci de rapidité et de simplification des procédures, la mise en application de ce décret amenuisera encore les possibilités laissées aux riverains victimes potentielles de ces gigantesques machines qui ne produisent rien ou pas grand chose (il y a de plus en plus d’éoliennes qui produisent de moins en moins d’électricité – voir les chiffres officiels), de pouvoir ester en justice et défendre leurs droits. Sommes-nous toujours en démocratie ?…

Pourquoi vouloir favoriser ainsi quelque chose qui ne sert en rien les intérêts de la nation ?

Faut-il rappeler que beaucoup de pays dans le monde ont arrêté ou considérablement ralenti l’implantation d’éoliennes industrielles par respect du principe de précaution (en prenant en compte, par exemple, l’action néfaste des infrasons sur la santé de certaines personnes et êtres vivants, et ce dans un rayon de 10km, etc…).

Faut-il rappeler aussi qu’éolien va avec centrale thermique (pour pallier l’intermittence), et que loin d’aider à la « transition écologique », cela ne fait qu’aggraver la pollution (voir ce qui se passe en Allemagne).

En arrêtant la vérification des capacités financières des porteurs de projets, en arrêtant aussi le contrôle de conformité avec les règlements d’urbanisme, ce décret va provoquer une véritable « anarchie de projets »… »la ruée vers l’or éolien », ce qui est déjà le cas mais qui sera décuplé tant les risques seront minimisés. Bonjour le paysage…bonjour le tourisme…bonjour la qualité de vie à la campagne (qui se paye déjà par la désertification étatique, médicale, sociale, scolaire, etc. de nos campagnes).

En supprimant un niveau de juridiction (avec la limitation à deux mois pour constituer un argumentaire devant les tribunaux contre des centaines de pages de « copier-coller » des études d’impact), en réduisant le délai de décision du Préfet (qui ainsi ne pourra plus véritablement prendre en compte les arguments des opposants), ce décret est vraiment « une parodie de démocratie ».

Comment réagiriez-vous si au bout de votre jardin (à 500m) venait à ce construire un monstre de 200 m de haut ?…!….et si vous étiez entouré de plusieurs monstres de 200 m de haut !…

Tout cela n’est pas sérieux venant de personnes qui se prétendent « écolo »…c’est même du n’importe quoi…

Ressaisissez-vous et au lieu de distribuer l’argent public à ceux qui en ont déjà suffisamment profité, investissez le dans la recherche scientifique.

Ensemble avec les adhérents de VIAPL nous disons :

 » OUI A DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ADAPTÉES A NOS TERRITOIRES  »

 » NON AUX ÉOLIENNES INDUSTRIELLES GÉANTES DANS NOS CAMPAGNES  »

et…

NON A CE DÉCRET ANTICONSTITUTIONNEL. 

Christian CLAIR, Président de VIAPL, pour les adhérents.

 

Manifestation de La Bussière : FR3 Poitou-Charentes

Une bien belle journée passée hier dans la VIENNE où VIAPL est allée soutenir des amis dans la lutte contre la prolifération des éoliennes dans leur commune et territoire.

Des personnalités de l’Association VIAPL se sont faites remarquer au cours de la journée. Félicitations soutenues et un très grand merci à notre VICE -PRESIDENT en charge de la technique entre autre, Claude, sans oublier son épouse Claudine, qui est toujours dans la recherche de la perfection (et qui y obtient beaucoup de succès) et à Marie qui a de la graine de leader pour assurer la relève.

Notre ami du Tourisme nous a révélé ses talents de commentateur​.​ C’est un très bon début.

Tout ceci est très encourageant, alors que nous venons d’apprendre la naissance d’un 3ème projet éolien à FIRBEIX porté par le promoteur VALECO (ce​ promoteur développe ​en parallèle ​le projet de CAUSSES et RIVIERES – SAVIGNAC LES EGLISES)​.

Pour plus d’informations vous pouvez venir assister à la réunion du Conseil Municipal de FIRBEIX qui se tiendra le vendredi 19 Mai 2017 à 18 heures. Le premier point à l’ordre du jour est : Présentation d’un projet éolien par la Société Valeco, de 18 h à 19h. La Convocation du Conseil Municipal est affichée à l’extérieur de la Mairie de FIRBEIX.​

 

La Manifestation à Nontron fut une Réuissite

La manifestation du 25 mars 2017 à Nontron contre les projets éoliens de la Dordogne a permis de montrer la détermination du Collectif Forces Périgord ( 6 associations) accompagné par 36 autres associations des départements voisins de la Nouvelle-Aquitaine pour s’opposer et pour fédérer les habitants des communes concernées par ces projets.

Plus de 500 personnes ont formé un cortège très coloré par d’innombrables banderoles et scandant des slogans dénonçant les lobbies éoliens et mettant en garde les élus qui se laissent influencer. Les articles de presse ci-dessous relatent de façon objective le bon déroulement de cette manifestation très réussie.

Un très grand merci à tous les adhérents bénévoles qui ont contribué à cette réussite, à tous les élus portant leur écharpe tricolore et aux autres participants venant parfois de Territoires éloignés. Ces premières manifestations sont le signe incontestable d’une opposition de plus en plus marquée et en forte croissance des populations rurales contre les procédures antidémocratiques développées par les promoteurs éoliens avec la complicité de certains élus locaux.

Articles de Presse:
Charente Libre
– Sud Ouest Article 1 et Article 2
Condensé d’articles

Participez à la Manifestation de Nontron : 25 mars

Participez en très grand nombre à la manifestation de Nontron (24300) le samedi 25 mars 2017 pour montrer votre refus de voir votre environnement saccagé par des éoliennes géantes de 200 mètres de hauteur parce qu’il n’y a pas de vent ici.

Les habitants des communes où sont situés les projets éoliens n’en veulent pas. Pour preuve : + 70% des administrés de la commune de Saint-Saud Lacoussière demandent aux promoteurs éoliens ABO WIND et SOLEIL DU MIDI DEVELOPPEMENT de partir immédiatement en abandonnant leur projet.

C’est ce que réclament également les 36 associations identifiées qui défileront dans les rues de la Sous-Préfecture de Nontron le 25 mars 2017 à partir de 10 heures. Le départ est prévu Place des Droits de l’Homme, au cinéma Louis DELLUC.

Venez vous joindre à nous. Vous êtes les bienvenus.

Lire un article du journal Sud-Ouest sur la manifestation.

Wind Farm Demonstration: 25 March in Nontron

At 10.00am, Saturday 25 March. The march starts at the cinema Louis Delluc car park, Place des Droits de l’Homme, Nontron. Car-pooling is advised due to limited parking spaces.

Have you chosen to come and live in the French countryside? The many benefits of this rural lifestyle are under threat and we need to fight to defend them. Please come and help by demonstrating peacefully with us!

To protect:
– your childrens’ health
– the lifestyles of those who live in the countryside
– peace in our villages
– the countryside and local heritage

To demand:
– the abandonment of all industrial wind turbine projects in the Dordogne and surrounding areas. Do you really want to see Nontron surrounded by 20 wind farms?
– respect for the opinion of the Dordogne departmental assembly and support for the politicians and councillors with the courage to resist pressure from wind farm developers and local politicians.

To condemn:
– the blindness of certain politicians who prefer to ignore the massive local opposition and continue to support the developers
– the deleterious effects of wind farms on health, the environment, and personal finances:
say no to false environmentalism!

This demonstration is being organised by the collectif Forces Périgord, a group of 6 associations from the Dordogne that have between them a total of 1850 members.

Pour une 1ère Manifestation à Saint-Saud-Lacoussiere : c’est une Réussite

Ce matin, mercredi 22 02 2017 à 11​ ​heures, s’est déroulée la première manifestation historique à SAINT-SAUD LACOUSSIERE. Nous étions 84 manifestants avec des pancartes, ​des ​slogans et ​des ​chants.

Les élus du conseil municipal, qui se sont enfermés à double tour dans la Mairie, ont pu entendre avec ravissement tout le bien que nous pensions d’eux.

Il faut dire que nos chers élus semblent être coupés maintenant de la réalité de la situation. Ils continuent à nier la montée de la contestation dans leur commune. Ils n’ont toujours pas compris qu’aujourd’hui 439 personnes habitants la commune de SAINT SAUD LACOUSSIERE demandent à ABO WIND et SOLEIL DU MIDI d’abandonner les projets​ ​

et de quitter le Territoire rapidement. Nous pouvons dire que nous avons des élus sourds et muets.
Vous êtes 206 opposants à Miallet, 126 à MILHAC DE NONTRON et 1550 sur tout le Territoire. (les chiffres sont toujours en progression).

Vous trouverez ci-dessous quelques photos en souvenir de cette belle matinée.

Un grand merci à vous tous. Votre mobilisation fait chaud au coeur car nous nous rendons compte que de plus en plus de personnes ont pris conscience de la nullité de ces projets éoliens et que nous avons affaire à de véritables lobbies qui pèsent sur toute la classe politique.

Notre prochain rendez-vous, tous ensemble, est le samedi 25 mars 2017 à 10 heures à NONTRON, capitale du couteau, mais aussi de l’éolien car cette Sous-Préfecture est entourée par une vingtaine de projets éoliens en cours de gestation (Dordogne, Haute-Vienne, Charente- des départements mitoyens de la Région Nouvelle-Aquitaine).​ »​

Appel à Manifestation à Nontron le 25 mars 2017

FORCES PERIGORD :

Retenez la date : manifestation le samedi 25 mars à 10 heures à Nontron (24) contre l’éolien industriel dans nos campagnes.

Chers amis,

Nous avons montré le 10 décembre 2016 par notre forte présence à la manifestation de Confolens notre esprit combatif.

Nous vous proposons, pour continuer de se faire entendre, de nous rejoindre dans une manifestation le samedi 25 mars à 10 heures à Nontron (Dordogne).

Cette manifestation a un double parrainage : la Fédération Environnement Durable (FED) et le collectif FORCES PERIGORD.

En effet la FED coordonne ce même 25 mars des manifestations en Franche-Comté, Picardie, Normandie, Bretagne et Pays de Loire. Il s’agit donc de lancer une alerte d’ampleur avant les élections.

Le bureau de FORCES PERIGORD, composé des présidents de 6 associations regroupant 1850 membres, constitue le comité d’organisation de la manifestation.

Une motion est en cours de préparation. Notre objectif est de rassembler le plus grand nombre pour alerter les élus sur les nombreuses questions posées par le grand éolien industriel dans nos campagnes.

Retenez et faites retenir la date dès maintenant par les membres de vos associations, par les sympathisants et par les élus qui nous soutiennent.

Rendez-vous : samedi 25 mars à 10 heures sur le parking du cinéma Louis Delluc, place des Droits de l’Homme, 24300 Nontron

A bientôt

Pour le collectif FORCES PERIGORD
Alain Mary (CEP – Citoyenneté Environnement Périgord)
Thierry Bonne (Asso3D – Défense du val de Dronne et de la Double) 06 28 22 54 52
Jean-Claude Bréan (VC24 – Vents Contraires 24)
Serge Lastère (VIAPL – Vivre Informer Agir en Périgord Limousin) 07 85 31 74 16
Claude-Henri Piraud (HVN – Haute Vallée de la Nizonne)
David Prud’homme (PHPN – Protégeons le Haut Périgord Noir)

Manifestation à Confolens

​L’association VIAPL était présente à cette première manifestation organisée par nos amis de la CHARENTE. 37 associations ont participé.

Des élus ont été interpellés : le député, le président de l’intercommunalité​ de la circonscription, le Maire de Confolens.

A très bientôt pour d’autres manifestations : pourquoi pas à la Préfecture de PERIGUEUX ?

France 3 Poitou-Charentes : Confolens vent debout contre les éoliennes

Charente Libre : Manifestation contre les éoliennes à Confolens

Sud-Ouest : entre 350 et 400 manifestants anti-éoliens ont battu le pavé

La Nouvelle République : Confolens fédère les opposants aux éoliennes

Appel à Manifester Samedi 10 Décembre

De très nombreux adhérents à VIAPL souhaitaient ​manifester pour montrer leur mécontentement devant la préfecture de Dordogne. L’occasion nous est donnée de manifester avec toutes les autres associations indiquées ci-dessous.

Merci de venir très nombreux pour montrer aux élus, aux politiques, que de plus en plus d’administrés s’opposent aux projets éoliens mais aussi à leurs pratiques anti-démocratiques, à leurs faiblesses face au lobbying des promoteurs.

Départ Confolens à 9 h 30: Parking École Pierre et Marie Curie, puis Sous-Préfecture, Communauté de Communes jusqu’à la Mairie​.

L’objectif de cette manifestation est de :

– DENONCER la destruction de nos paysages ruraux, les atteintes à la santé (infrasons, basses fréquences), à la faune, la dépréciation immobilière et le bas-bruit de ces projets.

– PORTER les exigences citoyennes : MORATOIRE EOLIEN, GEL DE TOUT PROJET, DE TOUTE CONSTRUCTION.

REFERENDUM LOCAL PREALABLE A TOUTE DELIBERATION MUNICIPALE EOLIENNE

« En démocratie, les élus se doivent d’entendre leurs administrés. » Slogan porté par un panneau posé devant la Mairie de SAINT AULAYE par l’association ASSO3D.

La richesse de notre région, ce sont les paysages et cadre de vie propre à attirer de nouveaux habitants, des touristes, et non des zones éoliennes improductives.

Jean-Louis Butré a été interviewé aujourd’hui par la radio RFC concernant la manifestation de samedi prochain à Confolens. Écouter l’émission.

​Voici la liste des associations qui appellent à la manifestation :

  • Charente Limousine Environnement(Nieuil)
  • BriseVent (Saulgond)
  • Bon Vent! (Brillac)
  • ECC (Alloue, Ambernac, Pleuville)
  • Sonnette d’Alarme (Cellefrouin/St-Angeau/Coulgens)
  • RAPASSE (St-Laurent-de-Céris/St-Claud)
  • Naturgon(Turgon)
  • Saint Christophe Nature (Lesterps/Saulgond)
  • FETEM (Fédération Tempête en Marche)
  • ADPEB (Sud-Vienne/Blanzay)
  • Pressac Environnement (Pressac)
  • FEDERATION ENVIRONNEMENT DURABLE (France)
  • Chasseneuil StopEolien
  • Vigilance Souffrignac
  • ASPPHEL(Le Dorat)
  • PatrimoineS et PaysageS (Brux)
  • Bien-être (à Château-Garnier)
  • ADEPV (Champagné-St-Hilaire)
  • Vent Funeste (Genouillé)
  • ALPE(Roumazières)
  • AIRE (Chirac)
  • APPEL (Lathus)
  • ASPER (La Souterraine/Arnac-La Poste)
  • VIAPL (Périgord-Limousin)
  • ADESLJ (St Laurent de Jourdes 86)
  • ASEPP (Le Vigeant)
  • Asso3D (Val de Dronne et de la Double)
  • Eole et Moi (Charras), Assoc. de défense Saint-Fraigne et alentours

Éolien : Non C’est Non

Bonjour. Voici, pour ceux qui n’ont pu le lire l’article du SUD OUEST du 25/10/2016 concernant l’action organisée par VIAPL pour soutenir le Conseil Municipal de MIALLET lors de sa délibération sur le convention qu’ABO WIND souhaitait lui imposer.

La mobilisation d’une quarantaine de personnes en un temps relativement court montre que l’opposition aux projets éoliens ne faiblit pas et que la solidarité est un atout majeur dans notre lutte.

ABO WIND a reçu un bel avertissement et un refus absolu sans contestation.

Lire l’article.

Les Auditeurs ont la Parole sur France Bleu Périgord

Ce matin, de 8h15 à 8h30, sur l’antenne de RADIO FRANCE BLEU PÉRIGORD, il y était question des projets éoliens dans le Département de la Dordogne. Deux représentants de VIAPL ont pu s’exprimer avec talent sur les ondes.

Tous les adhérents qui souhaitaient s’exprimer n’ont pas eu cette possibilité. Les présidents d’associations (ASSO3D, VIAPL) n’ont pas pu intervenir. Une part belle a été faite au représentant du parti EELV de NONTRON-PÉRIGUEUX. Son message est passé plusieurs fois à l’antenne, presque en boucle avant la diffusion de la séquence sur l’éolien.

Nous pouvons intervenir cependant sur la page FACEBOOK de FRANCE BLEU PERIGORD en envoyant notre message jusqu’à 16 heures. Les témoignages seront ensuite traités par la RADIO. Ne vous privez pas de cette possibilité. Montrons leur notre détermination !

NB – A l’écoute de l’émission, nous retiendrons ces observations :

– Plusieurs minutes avant la séquence, les présentateurs ont passé 4 à 5 fois le message du parti politique local EELV ( Europe Ecologie Les Verts) dont le président habite en agglomération de Périgueux loin de toute implantation d’éoliennes de 200 mètres de haut.

– le président de l’association VIAPL qui avait réservé son passage à l’antenne en bonne et due forme n’a pas été contacté pour intervenir.

– Notre représentante de VIAPL qui a été contactée a été coupée à l’antenne et n’a pas pu terminer son intervention.

– Par contre, les présentateurs ont laissé terminer une dame qui visiblement ne savait pas que la distance règlementaire des habitations par rapport à une éolienne en FRANCE était de 500 mètres. Cette dame nous disait qu’elle avait habité près de 10 mètre d’une éolienne? Ce message pouvait être audible ?

– le parti politique EELV a eu droit à une nouvelle diffusion dans le créneau horaire réservé à la séquence.

Nous devons écrire à RADIO FRANCE BLEU PERIGORD pour leur demander de revenir à une information pluraliste en donnant un temps de parole équitable pour tous les intervenants, quelle que soit leur position sur l’éolien.