ÉOLIENNES ET BIODIVERSITÉ : L’INCOMPATIBILITÉ TOTALE !…

Au moment où Nicolas Hulot prononce un discours appelant à sauver la biodiversité, il s’apprête, dans le même temps, avec Sébastien Lecornu, à déposer un projet de loi visant à favoriser encore plus et plus rapidement les promoteurs éoliens et leurs projets d’implantation d’éoliennes industrielles gigantesques (plus de 200m de haut !) sur tout le territoire français.

VIAPL trouve important de rappeler que ces mêmes promoteurs éoliens font aussi partie des grands destructeurs de la biodiversité…

Comprenne donc qui pourra l’attitude pour le moins ambiguë de Nicolas Hulot !…

En illustration de nos propos, vous trouverez, en cliquant sur les liens ci-dessous, dans le cadre du Projet éolien dit de la Queue d’Âne (projet de la société Abo Wind, situé en Dordogne, sur les communes de Saint Saud Lacoussière et Saint Jory de Chalais), leurs « Dossier de demande de dérogation pour la destruction d’espèces protégées et d’habitat d’espèces protégées ».

 

Lien N°1 : Les imprimés « Cerfa » de demande de dérogation remplis par Abo Wind

Dossier Abo Wind – Demande de dérogation pour destruction d’espèces animales protégées

 

Lien N°2 : Le dossier d’Abo Wind pour justifier de sa demande de dérogation (122 pages) :

Dossier Abo Wind de la Queue d’Ane – Demande de dérogation pour la destruction d’espèces protégées et d’habitat d’espèces protégées

 

Bonne lecture…