Les Éoliennes Font Toujours le Débat

Voici un article du Sud-Ouest du 26 Octobre. Quels enseignements peut-on tirer de cette réunion publique organisée dans le cadre de l’enquête publique de SAINT AULAYE-PUYMANGOU /PARCOUL-CHENAUD se terminant le vendredi 28 octobre 2016 à 17 heures?

  • ce premier projet cache l’installation prévue d’au moins 30 aérogénérateurs s’il se réalise.
  • la hauteur des mâts est de 125 m, les pâles 57 m de long soit 182 m pour un « territoire moyennement venté » selon ABO WIND
  • la hauteur des mâts est de 130 m, les pâles 70 m de long soit 200 m en bout de pâle pour un territoire peu venté comme celui du nord du Périgord Vert, chez nous….C’est la réflexion qui nous vient à l’esprit avec le constat d’ABO WIND sur les hauteurs de mâts et de pâles prévues dans notre territoire.
  • ABO WIND reconnaît « n’avoir aucune expérience par rapport à celles, (éoliennes) de grande hauteur qui pourraient être installées dans La Double ». Les éoliennes prévues dans le projet des communes de SAINT-SAUD-LACOUSSIERE et de SAINT-JORY-DE-CHALAIS sont plus hautes que celles de La Double, C’est très rassurant pour nous de voir un promoteur nous prendre pour des cobayes pour se faire la main avec des aérogénérateurs de 200m de hauteur !
  • « Nous sommes sur un axe de migration diffus » d’après ABO WIND. Prenons rendez-vous avec Madame la Chef de Projet ABO WIND pour l’inviter à gravir la palombière au Domaine du Grand Roc sur la commune de SAINT SAUD LACOUSSIERE pour y observer à loisir, le flux migratoire permanent pour croire que c’est diffus ! Observez et commentez ensuite, pas le contraire !

Lire l’article.