NON À LA PRIVATISATION DE NOS BARRAGES !…

Incroyable non ?…et dans le même temps, nous sommes envahis par les éoliennes…qui, en comparaison, produisent beaucoup moins que les barrages !… Cherchez l’erreur…

 

Madame, Monsieur,
Alors que leur construction a été financée à grands frais par nos impôts, et qu’ils commencent maintenant à rapporter de l’argent, l’État est en train de vendre 150 barrages français, tout ça pour se plier à une demande de la Commission européenne que tous les autres pays ont refusée !
 
Ne laissons pas privatiser nos centrales hydrauliques construites avec l’argent public de générations entières de contribuables, et qui, à l’image des autoroutes, vont maintenant aller enrichir de grosses sociétés françaises ou étrangères, qui n’ont pas donné un centime pour les financer, et qui vont devenir propriétaires de la 2e ressource de production d’électricité du pays !
 
Signez ma pétition « Non à la privatisation de nos barrages » pour s’opposer à cette spoliation inacceptable !
Le sujet ne fait pas les « une » des médias mais en ce moment-même, l’État, se pliant à une directive européenne à laquelle la France a été la seule à céder, est en train d’ouvrir à la concurrence la concession de 150 des 400 plus grands barrages français ! Les premiers appels d’offres auront lieu fin 2018, pour se poursuivre ensuite jusqu’en 2022.
Ce projet touche directement chacun d’entre nous !
Les barrages coûtent extrêmement cher à construire mais comparativement très peu à entretenir et exploiter. Or, ce sont les impôts des Français qui ont payé les très lourds investissements nécessaires à la construction des barrages, la plupart dans les années 1970.
Et maintenant que ces investissements sont amortis, on laisserait de grosses multinationales récolter les fruits de nos efforts, et gagner des millions sur notre dos ?? Hors de question !
En outre, ces barrages fournissent 12 % de la production électrique du pays, et représentent 66 % de notre consommation de « pointe ». Surtout, ils représentent 70 % de l’énergie renouvelable produite actuellement en France : c’est une formidable ressource d’avenir, parmi les plus propres !
Vendre les barrages au privé est aussi très dangereux pour notre indépendance énergétique : que se passera-t-il le jour où, sous la pression d’un pays étranger, des multinationales possédant les barrages français décideront subitement de « couper les vannes » ?
Cette vente de nos barrages est destinée à se plier à une directive de la Commission européenne, qui juge trop « dominante » la position d’EDF sur le marché global de l’électricité…
Aucun autre pays n’a accepté de se soumettre à une telle directive : si la France cède, il n’y aura aucune réciprocité, et des géants de l’énergie allemands, italiens ou belges pourront venir acheter leurs barrages, sans qu’EDF puisse acheter une part de l’énergie de ces pays !
Alors, nous devons obliger nos dirigeants à résister à la pression de la Commission européenne, en refusant de privatiser nos barrages : pour cela, signez s’il vous plaît ma pétition, et transmettez l’information au plus de personnes possible !
Merci,
Georges