Vivre, Informer et Agir

Pour le Périgord-Limousin

Adhérer

Qui Sommes Nous ?

VIAPL - Vivre Informer et Agir pour le Périgord Limousin - association loi 1901 créée fin mars 2015 a pour objet de participer de manière active et constructive au respect des environnements naturels, en dénonçant les risques et atteintes effectives générés à l'encontre des populations et des paysages par tout projet d'aménagement, public ou privé, et en élaborant, le cas échéant, des propositions alternatives visant à satisfaire les besoins exprimés ou acceptés par les habitants sur l'ensemble du territoire couvert par les compétences du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin

grues-perigord
Vivre…

VIAPL c’est Vivre. Notre association veut protéger la beauté des paysages du Périgord-Limousin, et inciter au respect de sa flore et de sa faune.

En savoir plus
informer
Informer…

VIAPL c’est aussi Informer. Nous voulons tenir les habitants du Périgord-Limousin informés de tout projet d’aménagement proposé sur notre territoire,

En savoir plus
agir
Agir…

VIAPL c’est aussi Agir. Ensemble, nous agissons pour protéger notre campagne, nous dénonçons les projets d’aménagement mettant en péril

En savoir plus

Nous Suivre sur notre Blog…

Pourquoi les chauves-souris ne voient-elles pas les éoliennes ?

Ce qui suit est extrait de la lettre d’information de la FED (Fédération Environnement Durable) du 23-11-2017.

 

1,6 million de chauves-souris tuées par les éoliennes sur la période 2002-15

Pourquoi les chauves-souris ne voient-elles pas les éoliennes ? ©Alexey Stiop/Alamy/Hemis.fr ; Ivan Kuzmin/Alamy/Hemis.fr

Le chiffre a de quoi effrayer : les éoliennes en France (6 000 aujourd’hui) pourraient avoir causé la mort de 1,6 million de chauves-souris sur la période 2002-15, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Si les auteurs de l’étude établissent une prudente fourchette entre… des décès entre 12000 et 3,3 millions d’animaux, la surmortalité de cette espèce déjà déclinante est reconnue. Les chiroptères, qui chassent au crépuscule et la nuit, ne sont pourtant pas aveugles. Alors quoi ?

Certains incriminent les feux de signalisation placés sur les éoliennes pour prévenir les aéronefs de leur présence, qui attireraient les insectes et donc les pipistrelles et autres noctules communes, ensuite balayées par les pales. Mais il semblerait en fait que ce soit surtout la forte variation de pression provoquée par le passage des pales devant le mât de l’éolienne qui crée un « barotraumatisme ». « Les fragiles capillaires de leurs poumons éclatent lors de cette dépression brutale, explique la Ligue de protection des oiseaux. Le sonar des chiroptères fonctionne par écholocation et détecte très bien les obstacles, mais il reste aveugle aux chutes de pression. »

@Véronique Le Billon / Chef de service adjointe / Le 23-11 à 06:00

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/week-end/business-story/enquetes/030911037667-pourquoi-les-chauves-souris-ne-voient-elles-pas-les-eoliennes-2132612.php#qsdgzx6hYqM2zdbx.99

PROJETS EOLIENS EN NOUVELLE AQUITAINE CARTE AU 01-09-2017

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous aurez accès, sur le site de la DREAL Nouvelle Aquitaine, à la carte des projets éoliens en Nouvelle Aquitaine au 01-09-2017.

(Cet article remplace un précédent article au contenu identique, dont le lien internet était devenu inopérant).

http://www.nouvelle-aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/parcs_eoliens_na_sigena.pdf

Réponse de la Préfecture au sujet du dysfonctionnement du mât de mesure de Milhac de Nontron

Nous avons envoyé un courrier à Mme Le Préfet, Mr Le Sous-Préfet, Mr Le Maire de Milhac de Nontron et pris contact avec la Direction de l’Aviation Civile pour leur signaler le dysfonctionnement du balisage du mât de mesure de Milhac de Nontron.

Voici la réponse de la Préfecture en date du 18 novembre 2017 :

 

Bonjour Monsieur le Président de l’association VIAPL,

Je fais suite à votre courrier du 20 octobre dernier (en p.j.), par
lequel vous alertez les services de l’État d’un dysfonctionnement du
système de signalisation du mât de mesure implanté sur la commune de
Milhac-de-Nontron.

La Société du Midi, autorisée à installer cet appareillage, a été
contactée.
Attendu que la DG Aviation Civile et la DC Aérienne Militaire ont été
informées, que l’entreprise en charge de la maintenance de ce type de
dispositif a été sollicitée,
Le balisage diurne et nocturne règlementaire sera très rapidement en
capacité d’apporter satisfaction à vos adhérents.

Respectueuses salutations

Patrick Bouillon
Direction Départementale des Territoires
de la Dordogne
Service Territorial Périgord Vert
pi Chef du Service