Vivre, Informer et Agir

Pour le Périgord-Limousin

Adhérer

Qui Sommes Nous ?

VIAPL - Vivre Informer et Agir pour le Périgord Limousin - association loi 1901 créée fin mars 2015 a pour objet de participer de manière active et constructive au respect des environnements naturels, en dénonçant les risques et atteintes effectives générés à l'encontre des populations et des paysages par tout projet d'aménagement, public ou privé, et en élaborant, le cas échéant, des propositions alternatives visant à satisfaire les besoins exprimés ou acceptés par les habitants sur l'ensemble du territoire couvert par les compétences du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin

grues-perigord
Vivre…

VIAPL c’est Vivre. Notre association veut protéger la beauté des paysages du Périgord-Limousin, et inciter au respect de sa flore et de sa faune.

En savoir plus
informer
Informer…

VIAPL c’est aussi Informer. Nous voulons tenir les habitants du Périgord-Limousin informés de tout projet d’aménagement proposé sur notre territoire,

En savoir plus
agir
Agir…

VIAPL c’est aussi Agir. Ensemble, nous agissons pour protéger notre campagne, nous dénonçons les projets d’aménagement mettant en péril

En savoir plus

Faire Un Don

Aidez-nous à lutter contre les projets éoliens que nous combattons. Les dons versés à VIAPL ouvrent droit à la réduction d'impôt.

Faire un Don

Nous Suivre sur notre Blog…

RÉPONSE REMARQUABLE DE LA LPO DORDOGNE À NOTRE COURRIER DU 14 MAI.

Comme suite à notre courriel du 14 mai à la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) de la Dordogne, voici la réponse que nous venons de recevoir.

Nous attendons à présent la réponse de la LPO Aquitaine.

Bonne lecture…

(Pour plus de compréhension, nous avons retranscrit le courriel de VIAPL sous la réponse de la LPO)

————————————————————————–

Bonjour,

Je vous propose d’envoyer votre mail au CA de la LPO à l’adresse suivante : president@lpoaquitaine.org.

Cordialement,

Amandine

——————————————————————————
Le 14/05/2018 à 15:27, Association VIAPL a écrit :

Bonjour,

A l’heure où la disparition des oiseaux est un sujet inquiétant, un projet de construction d’aérogénérateurs de 200m de haut est en cours dans le Parc Naturel Régional du Périgord Limousin et plus spécifiquement dans le Périgord vert.

Ce projet initié par le promoteur Abowind concerne les communes de St Jory de Chalais, St Saud Lacoussière, avec un impact important sur les communes avoisinantes dont Miallet.

Il y est prévu 4 aérogénérateurs mais si nous lisons bien le dossier, cela pourra aller jusqu’à 30 aérogénérateurs de 200m de haut.

Nous sommes situés dans un couloir important de migrations, ce que nous pouvons constater de visu chaque année.

A Miallet, sur le plan d’eau, une réserve ornithologique a été créée.
Des panneaux invitent les promeneurs à faire connaissance avec les différentes espèces d’oiseaux qui, chaque année, viennent y faire une halte, se reposer, lors de leur migration.

Des aérogénérateurs de 200m de haut, cela veut dire destruction de zones de chasse, de nidification et donc de reproduction pour l’avifaune.

De plus, il nous semble paradoxal d’installer des machines industrielles dans un parc naturel régional, lieu qui normalement doit protéger la bio-diversité.

Nous vous mettons en pièce jointe la « Demande de dérogation pour la destruction, l’altération ou la dégradation de sites de reproduction ou d’aires de repos d’animaux d’espèces animales protégées » par Abowind.
Nous considérons que cela revient à demander une autorisation de tuer.

En tant qu’association VIAPL, « Vivre, Informer et Agir pour le Périgord Limousin », nous vous demandons votre point de vue quant à l’impact destructeur de ce projet d’implantation d’éoliennes industrielles gigantesques sur l’avifaune et la bio-diversité.

Merci de nous répondre.

Cordialement,

Pour VIAPL, Marie CLAIR, Secrétaire Adjointe

 

ÉOLIENNES ET BIODIVERSITÉ : L’INCOMPATIBILITÉ TOTALE !…

Au moment où Nicolas Hulot prononce un discours appelant à sauver la biodiversité, il s’apprête, dans le même temps, avec Sébastien Lecornu, à déposer un projet de loi visant à favoriser encore plus et plus rapidement les promoteurs éoliens et leurs projets d’implantation d’éoliennes industrielles gigantesques (plus de 200m de haut !) sur tout le territoire français.

VIAPL trouve important de rappeler que ces mêmes promoteurs éoliens font aussi partie des grands destructeurs de la biodiversité…

Comprenne donc qui pourra l’attitude pour le moins ambiguë de Nicolas Hulot !…

En illustration de nos propos, vous trouverez, en cliquant sur les liens ci-dessous, dans le cadre du Projet éolien dit de la Queue d’Âne (projet de la société Abo Wind, situé en Dordogne, sur les communes de Saint Saud Lacoussière et Saint Jory de Chalais), leurs « Dossier de demande de dérogation pour la destruction d’espèces protégées et d’habitat d’espèces protégées ».

 

Lien N°1 : Les imprimés « Cerfa » de demande de dérogation remplis par Abo Wind

Dossier Abo Wind – Demande de dérogation pour destruction d’espèces animales protégées

 

Lien N°2 : Le dossier d’Abo Wind pour justifier de sa demande de dérogation (122 pages) :

Dossier Abo Wind de la Queue d’Ane – Demande de dérogation pour la destruction d’espèces protégées et d’habitat d’espèces protégées

 

Bonne lecture…

Lettre de VIAPL à la Responsable du service « Milieux naturels et biodiversité » du Conseil Départemental.

Il faut battre le fer tant qu’il est chaud…La disparition des oiseaux étant actuellement un sujet alarmant, après la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO ; voir article du 14-05-2018), VIAPL écrit au Conseil Départemental…d’autres courriers suivront…

—————————————————–
Courriel de VIAPL à
La Responsable du Service Milieux naturels et biodiversité
Conseil Départemental de la Dordogne

Madame,

Au moment où le monde s’inquiète de la disparition des oiseaux, de la menace qui pèse sur la biodiversité, deux projets d’implantation d’éoliennes industrielles géantes (200m de haut) sont en cours dans le Périgord Vert.
Le plus avancé, intitulé « Projet éolien de la Queue d’Âne », présenté par la Société Abo Wind ( » Ferme éolienne de la Queue d’Âne « ) situé sur les communes de Saint Jory de Chalais et de Saint Saud Lacoussière, prévoit au départ l’implantation de 4 aérogénérateurs, ce nombre pouvant atteindre, à terme, une trentaine de ces machines industrielles. Ce projet impacte fortement aussi les villages et hameaux voisins et notamment la commune de Miallet.
Un second projet est en cours sur la commune de Milhac de Nontron.
Ces projets sont situés dans le Parc Naturel Régional du Périgord Limousin, en plein, notamment, sur un couloir migratoire important de l’avifaune.

En pièce jointe, vous trouverez, la « Demande de dérogation pour la destruction, l’altération ou la dégradation des sites de reproduction ou d’aires de repos d’animaux d’espèces animales protégées » déposée par la société Abo Wind. L’intitulé de cette demande parle de lui-même.

En tant qu’association VIAPL, « Vivre, Informer et Agir pour le Périgord Limousin », nous sommes conscients de la nécessité, à notre époque, de recourir aux énergies renouvelables. Notre association défend l’idée que l’éolien n’est pas la réponse adaptée à notre territoire et que d’autres solutions sont possibles. Faisant référence à la « Motion relative au développement de l’énergie éolienne en Dordogne », motion adoptée par le Conseil Départemental en janvier 2017, nous aimerions connaître votre point de vue quant à l’impact que de tels projets peuvent avoir sur la conservation et la protection de la biodiversité au sein du Parc Naturel Régional du Périgord Limousin. 

Merci de nous répondre,

Cordialement

Pour VIAPL, Christian CLAIR.