Vivre, Informer et Agir

Pour le Périgord-Limousin

Adhérer

Qui Sommes Nous ?

VIAPL - Vivre Informer et Agir pour le Périgord Limousin - association loi 1901 créée fin mars 2015 a pour objet de participer de manière active et constructive au respect des environnements naturels, en dénonçant les risques et atteintes effectives générés à l'encontre des populations et des paysages par tout projet d'aménagement, public ou privé, et en élaborant, le cas échéant, des propositions alternatives visant à satisfaire les besoins exprimés ou acceptés par les habitants sur l'ensemble du territoire couvert par les compétences du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin

grues-perigord
Vivre…

VIAPL c’est Vivre. Notre association veut protéger la beauté des paysages du Périgord-Limousin, et inciter au respect de sa flore et de sa faune.

En savoir plus
informer
Informer…

VIAPL c’est aussi Informer. Nous voulons tenir les habitants du Périgord-Limousin informés de tout projet d’aménagement proposé sur notre territoire,

En savoir plus
agir
Agir…

VIAPL c’est aussi Agir. Ensemble, nous agissons pour protéger notre campagne, nous dénonçons les projets d’aménagement mettant en péril

En savoir plus

Faire Un Don

Aidez-nous à lutter contre les projets éoliens que nous combattons. Les dons versés à VIAPL ouvrent droit à la réduction d'impôt.

Faire un Don

Nous Suivre sur notre Blog…

LETTRE À GILÉJAUNE…

Bonjour à tous

Un membre de l’Association Environnement Confolentais et Charlois a écrit la lettre ci-jointe et nous vous souhaitons bonne lecture. 

Le bureau de l’association ECC

(Environnement Confolentais et Charlois)

16490 Pleuville

En cliquant sur (ou en ouvrant) le lien ci-dessous, vous aurez accès à cette lettre. C’est certes un peu long, mais voici aussi un excellent résumé de l’histoire et de l’actualité du « problème éolien »…

https://www.outitgoes.com/webmail-new/index.php/mail/viewmessage/getattachment/folder/INBOX/uniqueId/3467/filenameOriginal/Lettre%2B%25C3%25A0%2BGil%25C3%25A9jaune.pdf

Bonne lecture.

RTE : BILAN ÉLECTRIQUE 2018

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous aurez accès au bilan 2018 de RTE.

Des chiffres et des commentaires…d’une objectivité à toute épreuve…

Pour l’éolien c’est, entre autres, à la page 44 et suivantes.

La carte des vents de la page 70 est à voir…il y est indiqué qu’il y a actuellement 4 zones homogènes de vent en France métropolitaine (ça c’est vraiment nouveau !… personne n’avait encore osé la faire celle-là !…), ce qui inspire au rédacteur le commentaire suivant :  » Cette diversité au sein du territoire permet ainsi d’avoir des centrales éoliennes en fonctionnement quasiment à tout moment ».

Nous vivons vraiment une époque formidable !…

Bonne lecture…

http://www.viapl.fr/wp-content/uploads/2019/02/Bilan-électrique-2018.pdf

CLASH DE LA FED AVEC LE MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT …

  LETTRE D’INFORMATION :  10 février 2019
Bonjour,
Clash de la FED avec le Ministère de l’environnement

Voici la lettre avec ARC que la FED a adressée aujourd’hui à Mme Wargon secrétaire d’Etat du minsitèrede l’écologie  ,  qui n’a pas jugé utile de nous recevoir avec  la Fédération Vent  de colère DC et 2 associations du patrimoine alors que le rendez-vous avait été pris depuis plus de 4 mois

Je suis scandalisé non seulement par le fait qu’elle n’ait pas jugé utile de nous recevoir  mais surtout  plus  qu’elle n’ait même pas eu la politesse de nous en informer , alors que ce  Rendez-vous avait été pris depuis plus de 4 mois et qu’au départ nous souhaitions rencontrer  le Ministre François de Rugy

J’ai refusé au nom de la FED de discuter avec l’ un des conseillers de Wargon et j’ai quitté la salle de réunion.

Bernadette Kaars administratrice dela FED qui m’accompagnait est restée en observatrice

ps: Vous noterez  certains termes  de cette lettre avec copie  au ministre de l’intérieur
___________________________________________________________________________________________________
Lettre avec ARC de la Fédération Environnement Durable à
Mme Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire.
        
Copie à :
M. le Président de la République
M. le Ministre d’Etat François de Rugy
M. le Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner

Paris le 6 février 2019                                                Mme la Secrétaire d’État,     

           
En tant que président de la Fédération Environnement Durable (FED) qui regroupe plus de 1.360 associations et collectifs de bénévoles de toutes les régions de France, je déplore de n’avoir pu vous rencontrer hier alors que ce rendez-vous était fixé depuis plusieurs mois et que certains d’entre nous étaient venus de province à leurs frais.               

N’ayant pas été prévenu de votre absence j’ai pris la décision au nom de la FED de ne pas être reçu par un de vos conseillers et de quitter le Ministère.                     Cette situation est particulièrement regrettable au moment où la question éolienne fracture la France et ou la société civile se sent méprisée par les autorités.         

En tant que Président de la FED j’alerte à nouveau les pouvoirs publics et plus particulièrement Mr le Ministre de l’Intérieur sur la rupture sociale et l’extrême tension qui se développe régionalement concernant l’éolien terrestre français comme je l’ai signalé au cours de mon audition devant la commission de l’assemblée nationale le 17 janvier 2019.                                             
La FED lutte depuis des années légalement contre l’éolien industriel terrestre et le long des côtes pour de nombreuses raisons, économiques et environnementales, et elle dénonce les mesures prises par la commission Lecornu, notamment celles qui tentent de museler l’opposition des citoyens et des associations loi 1901, en voulant mettre en place des procédures dérogatoires au droit commun français.               
 
La FED a déposé devant le conseil d’Etat, deux requêtes en annulation pour excès de pouvoir des décrets supprimant le double degré de juridiction dans le contentieux éolien et celui remplaçant les enquêtes publiques par une simple participation par voie électronique.      

La FED demande au gouvernement de prendre en urgence les quatre mesures  suivantes : 1) Eloigner les éoliennes à plus de 1.000 mètres des habitations (Les nouvelles machines pouvant dépasser 200 mètres de haut). 2) Supprimer toutes les aides financières directes et indirectes à l’industrie éolienne qui profite depuis plus de 17 ans de mesures dérogatoires, toujours renouvelées voir amplifiées et notamment la suppression des tarifs garantis relatifs aux parcs de moins de 6 éoliennes.             3) Faire effectuer un audit indépendant de la structure de l’industrie éolienne. Tous les indicateurs montrent que celle-ci organisée en une myriade de réseaux financiers opaques, permet à des fonds internationaux de s’enrichir et peut-être de se « blanchir » avec l’argent des consommateurs d’électricité français en accumulant à son profit, des dizaines de milliards d’euros, comme l’a mis en évidence la cour des Comptes et la commission de Régulation de l’Energie. 4) Prendre des mesures concernant les futures friches industrielles des éoliennes terrestres.           
La FED se réserve la possibilité de mettre en cause juridiquement les pouvoirs publics pour leur inaction face à la pollution du territoire générée par les déchets des éoliennes industrielles.   
La situation de l’Allemagne, confrontée à ses premiers démantèlement, révèle aujourd’hui qu’aucune précaution à la hauteur des enjeux n’a été prise par l’Etat français pour protéger l’environnement (communiqué de presse FED du 5 février 2019).

Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame le Secrétaire d’État, l’expression de ma haute considération.   ___________________________________________________________________

*Pour info:
Agenda de François de RugyLundi 4 février09h00    Entretien avec M. Karim LAPP, président de l’Association « Agir pour l’environnement »   l’environnement » Nucléaire à Fessenheim : l’ouvrir pour la fermer !La campagne Nucléaire à Fessenheim : l’ouvrir pour la fermer !, éditée à 15 000exemplaires, a été initiée par Agir pour l’Environnement afin de faire pression sur la Ministre de l’Ecologie et le délégué inter-ministériel à la fermeture de Fessenheim, afin d’obtenir la fermeture de Fessenheim; et de promouvoir Enercoop, le seul fournisseur d’énergie ayant opté pour une électricité 100% renouvelable. Cette campagne a débuté le 24/09/2014 et devrait se clore le 30/06/2015.11h30    Entretien avec M. Jean-Louis BORLOO, Président des Fondations « Énergies pour l’Afrique » et « Énergies pour le monde » (Fondem)14h00    Conseil plénier du Comité national de la Mer et du Littoral (CNML)Jeudi 7 février08h30    Ouverture du 20ème Colloque annuel du Syndicat des énergies renouvelables (SER) : « Énergies renouvelables : un enjeu de civilisation » – Maison de l’Unesco – Paris 7ème16h00    Entretien avec M. Fatih BIROL, Directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie (AIE)https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/agenda-demmanuelle-wargonAgenda d’Emmanuelle WargonMardi 5 février Participation au lancement de la phase 2 de l’expérimentation des Contrats de transition écologique (CTE) – 20, avenue de Ségur, Paris 7e12h15     Participation au Comité national de la biodiversité


Cordialement Jean-Louis Butré
Président Fédération Environnement Durable http://environnementdurable.net contact@environnementdurable.net
tel 06 80 99 38 08